Jeudi 4 juin, après des mois et des mois riches en émotion et intenses en joies et en projets, les Moussanais Benjamin et Céline Palacio ont concrétisé enfin leurs efforts.
Le résultat est là. Il peuvent enfin présenter le hall d’inspiration des établissements Travaux confort, situés avenue de Bordeaux, à Narbonne, lors de l’inauguration. Près de 200 personnes, dont quelques Moussanais, ont répondu présent à cet événement. Ils ont ainsi pu découvrir 700 m2 d’exposition sur deux étages : menuiserie, cuisine, salle de bain, carrelage, peintures murales, décorations mais aussi aménagement, construction, rénovation, tant et tant de produits séduisant le public par leur originalité. Il serait dommageable d’engager des travaux sans avoir découvert ces créations variées, innovantes et exclusives.
Benjamin a tout d’abord créé sa société à Moussan en 2008. Puis il s’agrandit et s’installe à Narbonne dès 2012, avenue Anatole-France. Aujourd’hui, avec ce hall d’inspiration, il ajoute une note de créativité à son entreprise.
Pour cette inauguration, Benjamin a accueilli l’assistance :  »Depuis 2008, j’ai eu à cœur d’évoluer et d’innover sans cesse afin de nous démarquer de nos confrères. Dès le début, j’avais ce projet de hall d’inspiration et j’attendais le moment propice pour le réaliser. Le moment est enfin venu et nous nous sommes investis corps et âme dans cette concrétisation d’envergure. Tout reste à faire cependant. Sachez que nous sommes très heureux de partager aujourd’hui ce moment avec vous, qui êtes tous des acteurs ou des partenaires. Seul je ne peux rien et mon mérite réside certainement dans le fait d’avoir su m’entourer, d’avoir pu créer une équipe compétente et rigoureuse pouvant répondre à tous types de réalisations ».
Devant sa mère Huguette, très émue, le chef d’entreprise concluait : » Je tenais à rendre hommage au fondateur de Travaux confort. Il a toujours été au cœur du projet et je sais qu’il m’aurait suivi dans cette aventure. Il aurait été si fier de voir ce que l’on a réalisé. Un grand merci à mon père.
Cette inauguration pouvait alors se clore par un apéritif lunch que l’assemblée a particulièrement apprécié.

 

Cliquez ici